La Lettre de la Directrice

Cap’ A Cité est né, suite au constat lors d’une étude recherche, considérant le nombre de jeunes adultes en situation de handicap se retrouvant au sortir des établissements scolaires ordinaires ou spécialisés, sans solution, seuls à la maison, en charge de leur famille. L’engagement que j’ai pris alors par la création de ce centre de préformation est celui de donner une place à ces jeunes …oubliés,  dans le panorama des institutions.

Cap’ A Cité œuvre afin que ces situations de rupture puissent dans un futur proche appartenir au passé ; car nous savons tous que plus l’attente de solutions est longue, plus le retour dans un investissement d’élaboration de projet de vie est complexe… : déscolarisation, désocialisation, dévalorisation, démotivation… ect. Autant de mots sur lesquels l’équipe de Cap’ A Cité et ses partenaires travaillent dans un accompagnement mutualisé pour rétablir une remobilisation, une resocialisation, revalorisation…

La loi de 2005 a permis petit à petit de considérer la personne en situation de handicap comme citoyenne ayant des droits…reste qu’aujourd’hui des milliers de familles se questionnent sur le devenir de leur jeune entrant dans l’âge adulte.

Comme chacun le sait, le souhait de tous parents et de voir un jour son enfant voler de ses propres ailes, qu’il ait son autonomie financière, son propre appartement et qu’il s’épanouisse dans une relation amoureuse.

Pourtant ces trois points, qui définissent dans notre société, le passage à l’âge adulte demeurent pour ces familles de réelles préoccupations, des tourments de la vie quotidienne. Et la question est : quel sera l’avenir de mon enfant ?

C’est pourquoi l’équipe de Cap’ A Cité œuvre chaque jour à tenter d’apporter des réponses à ce questionnement par un accompagnement vers une orientation professionnelle, une revalorisation sur les connaissances de bases, une acquisition de l’autonomie sur des actes quotidiens, une resocialisation. Et c’est grâce à vous, partenaires financiers et opérationnels qu’aujourd’hui Cap’ A Cité existe et qu’il est possible d’offrir à ces jeunes et leurs familles la possibilité de croire en un avenir.

Ces jeunes font des efforts incroyables chaque jour, pour se lever, être à l’heure, comprendre les codes sociaux de notre société, certains font plus d’une heure de trajet pour se rendre à Cap’ A Cité, et toujours présents…. ils démontrent une assiduité, une volonté d’apprendre lors des stages en entreprises, se surpassent, avec le désir d’être appréciés de leur employeur….

Et tout cela dans l’espoir de pouvoir être, un jour, embauché et commencer avec fierté leur vie de jeune adulte.

Aujourd’hui nous sommes aux prémices de ce projet…
Projet humaniste, certes ambitieux mais combien réaliste
Conscients du chemin qu’il nous reste à parcourir
Fort de la conviction que chaque personne à sa place dans la société,
Cap’ A Cité est une solution, mais c’est tous ensemble nous sommes LA solution

Merci pour votre soutien

Graziella Civiltà